SITE COMMÉMORATIF

PLATTENHAUS POPPENBÜTTEL

Vue extérieure du site commémoratif Poppenbüttel

Le Mémorial Plattenhaus Poppenbüttel

est un mémorial de la Fondation des mémoriaux et lieux didactiques à Hambourg en mémoire des victimes des crimes nazis. Il rappelle l’éradication de la présence juive à Hambourg et la persécution des femmes sous le national-socialisme. L’exposition présente l’histoire du camp extérieur de femmes du camp de concentration de Neuengamme à Sasel ainsi que d’autres camps extérieurs à Hambourg et Wedel.

 

Dernière nouvelle

Circulaire de fin d’année 2021/2022

Madame, Monsieur, chers amis, Nous avons tous vécu une autre année fortement marquée par les effets de la pandémie de coronavirus. De nouveau, des manifestations ont dû être annulées, reportées ou…

En savoir plus

Consignes pour la visite des mémoriaux de la Fondation des mémoriaux à Hambourg

Pour le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme, le Mémorial de Bullenhuser Damm, le Mémorial de Fuhlsbüttel et le Mémorial de Poppenbüttel, des précautions particulières s'appliquent…

En savoir plus
Photo : SHGL, 2020

Le mémorial du camp de concentration de Neuengamme réouvert à partir du 18 mai 2021

Les visiteurs individuels peuvent à nouveau visiter le Mémorial du camp de concentration de Neuengamme à partir du 18 mars 2021.  À partir de juin 2021, vous pourrez utiliser…

En savoir plus

Des objets portent des souvenirs

Cette année, nous ne pouvons malheureusement pas nous retrouver avec de nombreux invités de l’étranger pour la cérémonie commémorative. Comment pouvons-nous cependant commémorer ensemble ? Nous…

En savoir plus

Perspectives actuelles dans le travail mémoriel

Le travail mémoriel en Allemagne évolue dans un champ de tension entre la confrontation avec le national-socialisme et les débats sociopolitiques actuels. Ce phénomène s’accentue les derniers temps,…

En savoir plus

Évènements (en allemand)

  • mercredi 2 février 2022 18:00–20:00

Forum Alstertal, Kritenbarg 18, 22391 Hamburg

„Ich krieche nur über das Papier“ Künstler*innen im KZ und die Erinnerung daran

Welche Bedeutung hat die Verfolgung und Inhaftierung für die künstlerische Arbeit? Die Hamburger Künstlerin und Verfolgte des Nazi-Regimes Anita Suhr traute sich zu Lebzeiten nicht, ihre Werke auszustellen. Andere Künstler*innen zerstörten ihre Werke oder zeichneten Motive aus ihrer Haftzeit immer wieder auf Neue. In dem Gespräch mit Dr. Joachim Künkel und Dr. Christiane Heß im Rahmen der Ausstellung „Anita Suhr – verfolgt, gebrochen und dennoch Kunst“ geht es um biografische Annäherungen an Künstler*innen, die verfolgt und inhaftiert waren sowie um verschiedene Perspektiven auf ihre Werke.

Dies ist eine 2G-plusVeranstaltung (Nachweis Impfung oder Genesung plus tagesaktueller Test oder Nachweis einer "Booster" Impfung)

Dans l'exhibition

De septembre 1944 à mai 1945

est implanté dans le quartier Sasel de Hambourg un détachement extérieur du camp de concentration de Neuengamme. Environ 500 femmes, persécutées politiques et sinti mais en majorité juives provenant du ghetto de Lodz, transportées à Sasel via le camp de concentration d‘Auschwitz, sont affectées à des travaux de déblaiement dans le centre-ville de Hambourg ainsi qu’à la construction d’un baraquement dans le quartier Poppenbüttel. Les détenues affaiblies et affamées doivent accomplir des travaux exténuants. Un grand nombre d’entre elles meurent de sévices, d’épuisement ou de maladie. 

Le Site commémoratif Plattenhaus Poppenbüttel

Le Site commémoratif Plattenhaus Poppenbüttel

rappelle l’éradication de la présence juive à Hambourg et la persécution des femmes sous le national-socialisme. Il documente le détachement extérieur de femmes du camp de concentration de Neuengamme à Sasel, ainsi que sept autres camps extérieurs à Hambourg et Wedel. Des biographies de déportées sont au centre de l’exposition. D’autres thèmes sont la période après guerre et l’attitude envers les lieux de persécution. 

L’exposition est installée dans le dernier abri préfabriqué (Plattenhaus) de l’ancien baraquement de Poppenbüttel, que les femmes du camp extérieur de Sasel ont dû construire. Une partie du bâtiment abrite l’exposition, dans une autre partie est ouvert à la visite un de ces logements de fortune datant de 1944. Depuis 1989, une sculpture en bois ornant l’entrée du site et représentant un arbre de paix symbolise le sort des concentrationnaires et les atrocités de la Seconde Guerre mondiale.

Kritenbarg 8
22391 Hamburg 

Heures d’ouverture :
Dimanches de 10 h à 17 h et sur rendez-vous pour une visite guidée. 

Entrée gratuite. 

Réservation d’un accompagnement de groupe :
Museumsdienst Hamburg Telefon: +49 40 4281310